Dispositifs de formation professionnelle - entreprise - JWCF

Les formations en langues proposées par JWCF peuvent intégrer n’importe lequel des principaux dispositifs de formation professionnelle à disposition des entreprises et des salariés.

Le Plan de Formation

Le Plan de Formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise.

Ces formations doivent permettre l’adaptation du salarié à son poste de travail ou le développement de ses compétences en adéquation avec sa politique formation.

L’élaboration d’un plan de formation peut concerner toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Tout salarié peut être visé par une action de formation prévue par le plan de formation de son entreprise.  Le départ en formation est alors assimilé à l’exécution normale de son contrat de travail.

La Période de Professionnalisation

La Période de Professionnalisation vise à favoriser l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des salariés (développer les compétences, préparer à l’évolution de leur activité, etc.) au travers d’un parcours de formation individualisé alternant enseignements théoriques et activité professionnelle.

Cette formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail.

Rémunération du salarié
Pendant cette période, le salarié est rémunéré normalement ou perçoit une allocation de formation égale à 50 % de son salaire si les actions de formation professionnelle se déroulent hors temps de travail.

Durée de la formation
La durée minimale de la formation de 70 heures (réparties sur 12 mois calendaires maxi) ne s’applique pas aux formations en langues.

En effet, elles en sont affranchies si elles sont sanctionnées par les certifications inscrites à l’inventaire spécifique établi par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP).

Mise en oeuvre
La période de professionnalisation est mise en œuvre à l’initiative du salarié ou à celle de l’employeur.

Pendant la durée des actions de formation mises en œuvre dans le cadre d’une période de professionnalisation, le salarié continue de bénéficier de la législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation permet à toute personne active de plus de 16 ans, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation, mobilisables tout au long de sa vie professionnelle.

L’ambition du CPF est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

Le CPF facilite l’accès aux formations qualifiantes des actifs, permettant soit d’accompagner les mobilités professionnelles, soit d’acquérir une qualification ou d’accéder à une qualification de niveau supérieur.

Les formations en langues de JWCF sont éligibles au CPF.

Objectif d’universalité
En plus de l’ensemble des salariés du secteur privé concernés depuis le O1.01.2015 (précédemment par le DIF), le CPF s’est ouvert ;

  • depuis le 1er janvier 2017 aux agents de la fonction publique, et aux agents consulaires,
  • depuis le 1er janvier 2018 aux travailleurs indépendants.

Chaque personne dispose, sur le site officiel www.moncompteactivite.gouv.fr d’un espace personnel sécurisé lui permettant d’activer son Compte Personnel de Formation.

 

Comment est alimenté le CPF
Chaque année, le compte des salariés de droit privé est crédité automatiquement en heures, sur la base de la déclaration de votre employeur.

Pour une personne travaillant à temps complet, le compte est alimenté à raison de 24 heures par an jusqu’à 120 heures, puis de 12 heures par an jusqu’à un maximum de 150 heures.

Sur le compte personnel de formation, les droits acquis sont comptabilisés en heures et mobilisés à l’initiative de la personne active afin de suivre une formation.

Les heures inscrites sur le CPF ne peuvent être utilisées qu’avec l’accord exprès de la personne.

 

Comment faire lorsque les droits CPF ne couvrent pas la durée de la formation souhaitée ?
Lorsque la durée de la formation est supérieure au nombre d’heures inscrites au compte, des abondements peuvent venir compléter le volume d’heures existant pour permettre la réalisation du projet de formation.

Ces heures abondées ne sont pas prises en compte pour le calcul du plafond de 150 heures.

Toujours à l’initiative du salarié, seul décideur des heures de son compteur, le CPF peut être utilisé de 2 manières :

  • CPF pendant le temps de travail ; il doit vous solliciter
  • CPF hors temps de travail ; comme son nom l’indique, le salarié seul propriétaire de ses heures de CPF et décideur de cette formation, peut l’effectuer en toute liberté, sans aucune obligation d’en informer son employeur. Il peut obtenir une prise en charge de sa formation via l’OPCA, selon les modalités définies, après avoir ouvert son CPF en ligne et adressé sa demande à l’OPCA.

 

Le CPF est l’une des composantes du Compte Personnel d’Activité (CPA)

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations détaillées sur le CPF, nous vous invitons à consulter l’onglet Compte Personnel de Formation (CPF) sur ce même site, dans la partie Si vous êtes un salarié ou en cliquant ici